Reconversion Professionnelle
Se préparer et réussir

Vous êtes ici :

Vous ne vous épanouissez pas (ou plus) dans votre travail, vous êtes au chômage, vous souhaitez d’autres responsabilités ou désirez vous lancer à votre compte… Il est temps d’envisager une reconversion professionnelle. Il n’est bien sûr pas question de faire le grand saut dans l’inconnu sans une préparation rigoureuse. Voici étape par étape comment vous préparer et surtout comment réussir votre reconversion professionnelle.

Définissez votre projet de reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle concerne tous les publics, sans distinction d’âge, de sexe, et même de situation professionnelle. Vous pouvez être employé, indépendant, fonctionnaire ou chef d’entreprise et décider de vous engager dans une voie nouvelle.
Constituant un bouleversement total dans une vie, la reconversion professionnelle ne s’improvise pas, mais se prépare avec toute la minutie qui s’impose. Vous devez vous interroger sur vos motivations, ainsi que sur votre situation personnelle pour vous assurer que votre décision vous ouvre les portes d’une vie plus épanouissante.

reconversion professionnelle

Les raisons de vous engager dans un projet de reconversion professionnelle

Les raisons qui poussent à s’engager dans un projet de reconversion professionnelle sont multiples. Elles sont liées à des considérations économiques lorsque vous peinez à vivre de votre activité ou à des raisons plus personnelles. Vous ne vous épanouissez pas dans votre emploi actuel et souhaitez vous engager dans un secteur d’activité où vous trouveriez davantage de motivation.
Un projet de reconversion professionnelle peut aussi être lié à votre santé. Elle vous rend inapte pour occuper votre poste ou pour le moins engendre une pénibilité que vous ne supportez plus.
Vous aspirez à une activité plus reposante ou, au contraire, vous ne vous satisfaites plus d’un emploi de bureau et recherchez une occupation plus physique, souvent plus proche de la nature.
Enfin, si vous êtes au chômage ou que votre profession semble en déclin, il est temps de vous reconvertir pour vous relancer sur le marché du travail.
Avant d’initier votre projet de reconversion professionnelle, vous devez prendre le temps de bien réfléchir à vos aspirations. Tâchez d’abord de dessiner les contours de vos ambitions et de vous projeter dans l’avenir en imaginant votre future situation professionnelle.

Assurez-vous d’être conscient de l’implication qu’impose une reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle vise un avenir meilleur. Toutefois, elle vous oblige à parfois passer par des étapes fastidieuses de formation et de découverte de votre nouveau milieu professionnel, ainsi que par l’acceptation d’un emploi en bas de la hiérarchie. Cela implique des sacrifices financiers, un emploi du temps intense lorsque vous devez vous former et réviser, ainsi que des concessions quant à votre statut lorsque vous vous retrouvez en bas de l’échelle.

Il se peut aussi que vous vous engagiez dans une carrière moins rémunératrice. Certains cadres ou chefs d’entreprise ne supportant plus la pression s’orientent vers des métiers moins bien payés. L’argent ne doit pas être un moteur, toutefois, il est pour certains difficile de renoncer au confort qu’il apporte.

Il apparaît essentiel que vous ayez conscience de ces inconvénients. Ils seront faciles à balayer de la main si vous êtes réellement motivé. Si ce n’est pas le cas, vous prenez des risques inconsidérés.

Votre projet de reconversion professionnelle doit bénéficier du soutien de votre entourage

Maintenant que vous êtes certain d’avoir opté pour le bon choix, vous devez vous assurer du soutien de votre entourage et plus particulièrement de votre famille. Si vous vivez seul, votre décision ne concerne que vous ; si vous avez un conjoint et des enfants, votre reconversion professionnelle les engage.
Vous devez bénéficier de leur soutien infaillible, mais vous devez aussi prendre en compte les risques qu’il n’est pas question de leur faire courir. Par ailleurs, si votre reconversion professionnelle implique un déménagement et/ou un changement de vie radical, de la ville à la campagne par exemple, une concertation familiale s’impose.

métier reconversion pro

Les métiers qui vous intéressent et les métiers qui recrutent

La distinction entre les métiers qui vous intéressent et les métiers qui recrutent est loin d’être anodine. Comparez le secteur d’activité qui vous séduit et l’état du marché du travail concomitant. Regardez les offres d’emploi et intéressez-vous plus globalement à la tendance du marché. Vous évitez ainsi les secteurs d’activité en déclin ou totalement saturés.
Vous devez également établir la distinction entre l’image que vous avez d’une profession et la réalité du terrain. Entrez en contact avec des acteurs de ce métier, afin de confirmer votre souhait de vous y engager.
Établissez un bilan de la profession qui vous intéresse en prenant en compte :

~ le marché de l’emploi du secteur ;
~ la nécessité de déménager vers une zone plus adaptée : grande ville, campagne, etc. ;
~ les conditions de travail : télétravail, nombre d’heures, travail en dehors des horaires classiques (soir, week-end ou nuit), environnement, etc. ;
~ rémunération et compatibilité avec votre train de vie : crédits, enfants, etc. ;
~ contexte hiérarchique, notamment si vous devez recommencer en bas de l’échelle ;
~ rythme et pression du travail, etc.

Maintenant que vous avez ébauché les grands traits de votre reconversion professionnelle, il est temps de passer à l’étape essentielle du bilan de compétences, afin de peaufiner votre projet et entreprendre des démarches concrètes.

Vous ne savez pas dans quelle branche vous reconvertir ?

Nombreuses sont les personnes à décider de se lancer dans un projet de reconversion professionnelle, sans pour autant savoir quelle forme il prendra. Elles savent ce qu’elles ne veulent plus, mais ne savent pas ce qu’elles veulent.
Cela est dû à une méconnaissance des métiers qui existent, ainsi qu’à des doutes quant à leurs propres capacités. Le bilan de compétences vous permet de trouver les réponses et d’opter pour le meilleur choix.

L’étape indispensable du bilan de compétences pour la reconversion professionnelle

Le bilan de compétences constitue un outil indispensable de la reconversion professionnelle. Il présente l’avantage d’établir un constat objectif et de vous aider, que vous ayez ou non en tête le domaine d’activité dans lequel vous souhaitez vous reconvertir.
Le bilan de compétences fait le point sur votre passé et vous oriente vers le projet de reconversion professionnelle le plus pertinent. Ses bénéfices sont multiples, il vous permet de :
~ mieux vous connaître ;
~ évaluer vos capacités de décideur et de meneur d’équipe si vous souhaitez vous lancer à votre compte ;
~ déterminer des talents que vous n’avez pas encore eu l’occasion de mettre en exergue ;
~ vous orienter vers une formation professionnelle ;
~ vous faire découvrir un secteur d’activité avec lequel vous possédez des affinités, etc.
Votre bilan de compétences comporte trois étapes. Lors de la phase préliminaire, vous vous dévoilez à votre conseiller qui découvre votre parcours et vos aspirations. Ce dernier engage alors une phase d’investigation pendant laquelle il travaille avec vous pour construire votre projet de reconversion professionnelle. Enfin, vous accédez lors de la phase de conclusion au bilan qui établit la meilleure solution de reconversion professionnelle pour votre cas personnel.

Quel coût pour faire un bilan de compétence ?

Le coût pour faire un bilan de compétences varie d’une entreprise à l’autre. Examinez les conditions : nombres d’heures passées, accès à un conseiller personnel, accès à un centre de ressources, suivi post-bilan, etc.
Vous pouvez vous engager sans crainte dans un bilan de compétences en ligne si vous avez l’assurance de bénéficier du soutien d’un conseiller personnalisé avec lequel vous pouvez échanger en tête-à-tête en visioconférence.
Enfin, assurez-vous de la reconnaissance de l’organisme qui vous propose de réaliser votre bilan de compétences. Elle doit présenter un label reconnu par l’État, comme Qualiopi. Une entreprise reconnue permet également de financer votre bilan de compétences avec votre compte CPF pour lequel vous avez cotisé en tant que salarié.

La formation reconversion professionnelle

Grâce au résultat de votre bilan de compétences, vous avez établi la nécessité éventuelle de réaliser une formation reconversion professionnelle. Adressez-vous au service reconversion professionnelle Pôle Emploi pour dresser la liste des parcours qui vous sont proposés. Prospectez également dans le secteur privé, car toutes les formations ne sont pas répertoriées par Pôle Emploi.
Vous disposez de formules diverses, à choisir en fonction de votre situation personnelle. Une formation peut être à plein temps, en cours du soir ou en ligne. Elle peut durer quelques heures, semaines, mois ou années.
Assurez-vous de la reconnaissance de cette formation et de la certification qu’elle délivre.
Renseignez-vous auprès du service reconversion professionnelle de Pôle Emploi des possibilités de financement de votre formation. Sachez que certaines sont rémunérées.

Actualisez votre CV reconversion professionnelle

Le processus de votre reconversion professionnelle touche à sa fin, il est temps de vous lancer à l’assaut du marché du travail. Il vous faut pour cela actualiser votre curriculum vitae.
Rédiger un CV reconversion professionnelle ne consiste pas seulement à ajouter une ligne, mais nécessite une refonte de votre texte. Vous devez mettre en valeur la motivation qui vous amène à effectuer un tel virage.
Le CV reconversion professionnelle est accompagné d’une lettre de motivation professionnelle. Lorsque vous l’envoyez, vous ne pouvez pas l’argumenter en direct avant d’avoir passé la première barrière de l’entretien. Votre potentiel recruteur doit donc comprendre au travers de votre prose votre cheminement et ressentir votre motivation.
Même si vos carrières sont très différentes, la cohésion doit apparaître comme une évidence. Établissez un lien entre votre ancien métier et vos nouvelles compétences. Prouvez que vous possédez les qualités et le ressort pour vous approprier ce nouvel univers que vous désirez intégrer. Votre reconversion professionnelle doit être comprise comme l’expression de vos convictions et certainement pas comme un coup de tête inconséquent.

Prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle constitue le meilleur gage de sa réussite.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email