Soft skills : qu’est ce que c’est ?

Vous êtes ici :

Nous connaissons tous cette personne naturellement douée dans tout ce qu’elle fait. Elle est toujours la première à être choisie dans l’équipe et on la complimente sans cesse sur son travail. Il y a de fortes chances que cette personne ait des soft skills .

Les soft skills sont simplement les attributs personnels ou les caractéristiques qui permettent à une personne de réussir dans n’importe quel domaine. Contrairement aux compétences physiques, qui peuvent être acquises et améliorées par l’expérience et la formation, les compétences comportementales sont plus innées et difficiles à quantifier. Mais cela ne signifie pas qu’elles ne sont pas précieuses !

En fait, de nombreux employeurs accordent une grande importance aux candidats possédant de solides soft skills. Mais en quoi consistent exactement ces mystérieux traits de caractère ? Et surtout, comment pouvez-vous les développer chez vous ? Lisez la suite pour le savoir !

soft skills définition

1. Définition des softs skills

Les softs skills sont des attributs personnels qui permettent à une personne d’interagir efficacement et harmonieusement avec d’autres personnes. La communication, l’empathie, le travail d’équipe et la résolution de problèmes sont des exemples de soft skills.

Si les compétences non techniques sont souvent associées à des aptitudes interpersonnelles, elles peuvent également être pertinentes pour des tâches individuelles. Par exemple, la gestion du temps et l’organisation sont considérées comme des compétences non techniques car elles améliorent le potentiel d’une personne à travailler de manière indépendante. Le terme « soft skills » est parfois utilisé par opposition aux « hard skills », qui font référence à des capacités spécifiques, acquises et quantifiables, comme l’écriture ou la programmation. On peut dire que les soft skills renvoient à votre savoir-être. Or, certaines softs skills sont recherchées par les employeurs car ils recherchent certaines capacités relationnelles ou des personnes sachant faire preuve d’adaptabilité pour compléter leurs équipes.

2. L’ importance des softs skills

Bien que les hard skills soient importantes pour tout emploi, on dit souvent que les softs skills le sont tout autant, sinon plus. Après tout, les compétences comportementales sont plus difficiles à changer. C’est pourquoi les employeurs accordent souvent une grande importance à des qualités telles qu’une bonne communication, une solide éthique de travail et la capacité de travailler en équipe. Après tout, ce sont ces qualités qui font d’une personne un bon joueur d’équipe et un membre précieux de toute organisation.

Il est également important de se rappeler que les compétences générales ne se limitent pas à la capacité de s’entendre avec les autres. Elles comprennent également des qualités importantes comme la gestion du temps, la pensée critique et la capacité à gérer le stress. Dans le monde du travail compétitif d’aujourd’hui, la possession d’un ensemble de compétences bien équilibré est essentielle pour quiconque veut réussir. Certaines personnes qui souhaitent développer leur soft skills font appel à du coaching travailler sur le développement de leurs compétences personnelles . 

3. Comment développer et améliorer vos softs skills

Certaines softs skills peuvent s’apprendre et s’améliorer avec la pratique. Si vous cherchez à développer certaines de vos softs skills, voici quelques conseils :

1. Demandez des commentaires : L’une des meilleures façons d’identifier les points à améliorer est de demander l’avis de votre famille, de vos amis et de vos collègues. Soyez ouvert aux critiques constructives et utilisez-les comme une occasion d’apprendre et de progresser.

2. Soyez conscient de votre langage corporel : La communication non verbale est un ingrédient clé d’une communication efficace. Prêtez attention à votre langage corporel et assurez-vous qu’il transmet le message que vous souhaitez.

3. Pratiquez l’écoute active : Lorsque quelqu’un d’autre parle, résistez à l’envie de formuler votre réponse dans votre tête avant qu’il ait fini de parler. Concentrez-vous plutôt sur ce qu’il dit et essayez de voir les choses de son point de vue.

4. Prenez le temps de bavarder : Le bavardage peut sembler superficiel, mais il s’agit en fait d’une partie importante de l’établissement de relations. Lors de votre prochaine conversation, essayez de faire l’effort de demander à votre interlocuteur quels sont ses intérêts et ses passe-temps. Non seulement vous améliorerez vos compétences en matière de conversation, mais vous vous ferez peut-être un nouvel ami par la même occasion !

4. Exemples de softs skills

Nous avons dressé pour vous une liste avec des exemples de softs skills. Retrouvez celles qui vous correspondent dans la liste et apprenez à travailler dessus pour les améliorer :

  • créativité
  • curiosité
  • développement personnel
  • flexibilité
  • intelligence émotionnelle
  • aisance relationnelle
  • empathie
  • esprit d’équipe
  • leadership
  • autonomie
  • gestion du stress
  • sens de l’organisation

En conclusion les softs skills sont largement considérées comme étant aussi importantes que les compétences techniques, si ce n’est plus. Elles vous permettent d’établir de meilleures relations et de mieux communiquer avec les personnes qui vous entourent, deux ingrédients clés pour réussir sur le plan professionnel et personnel. Si vous pensez que vos compétences générales ont besoin d’être améliorées, il existe de nombreuses façons de les développer et de les améliorer. Prendre le temps de travailler sur vos compétences non techniques sera sans aucun doute payant à long terme.

Nous espérons que l’article présenté par le Cabinet Godiveau vous aidera à vous préparer pour votre prochain entretien d’embauche. Si vous vous questionnez sur votre avenir professionnel, nous pouvons vous guider vers notre article qui vous explique « Quand faire un bilan de compétences ? »

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email